La salle Musicatreize

Il est des endroits insolites où les vocations ne s’éteignent jamais. Le 53 de la rue Grignan est de ceux-là.
 Aujourd’hui installée dans la cour intérieure de ce qui était autrefois l’Hôtel de Paul, la salle Musicatreize semble encore portée par l’art pictural et les artistes qui ont marqué ces lieux depuis le dix-septième siècle. Mais résonnent aussi en ses murs, discours et chants de temps moins lointains, car devenue la salle du Cercle Républicain à l’orée du vingtième siècle, elle accueillit alors diverses manifestations où orateurs et chanteurs se succédaient. Parmi ces derniers, les chanteurs « à voix », résistant encore à l’avènement de la sonorisation, y prenaient des cours de chant, ou s’y produisaient en concert. Avant-guerre, Yves Montand lui-même y fit ses premiers essais vocaux avant de se jeter sous les feux de l’Alcazar. Dans les années soixante, un dancing y prit place, et le dimanche après-midi les amateurs de danses en vogue s’y retrouvaient…

Lieu de répétition de l’ensemble Musicatreize depuis plus de dix ans, en 2012 la salle se métamorphose et s’ouvre aux concerts. Lieu pour ceux qui veulent que toujours la musique d’aujourd’hui vive, au-delà des modes et des contraintes. Une salle au charme atypique, non pas un auditorium, mais peut-être mieux que cela : un lieu où les choses se nouent, où création et œuvres du passé se côtoient dans une réelle simplicité, une vraie convivialité…

Depuis 7 saisons, la programmation de Roland Hayrabedian poursuit des objectifs de transmission à travers des résidences d’artistes, des Master classes, ainsi que des actions pédagogiques et participatives ouvertes à tous les publics.

En 2017, La Salle Musicatreize devient, à l’initiative du Ministère de la Culture « atelier de fabrique artistique ».

À venir

Dimanche 28 juillet_20h_Concert

Église du Chazelet, Festival Messiaen au Pays de la Meije

Le chant des oiseaux