Symphonie de Psaumes 1930

Composé entre janvier et août 1930, à Nice et Echarvines, elle est le résultat d’une commande lancée par Serge Koussevitski à plusieurs compositeurs, dont Stravinsky, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’orchestre du Boston (dont il était chef).

La création de d’œuvre  fut cependant effectuée par Ernest Ansermet, qui dirigea la Symphonieà Bruxelles le 13 décembre 1930, devançant de six jours la première bostonienne dirigé par le commanditaire. Le retour de Stravinsky, depuis plusieurs années, à la pratique religieuse fut marqué vers la même époque par les trois chœurs orthodoxes et lui fit écrire cet ouvrage, qui est sans doute sont chef d’œuvre dans le genre, « dans un état d’ébullition religieuse et musicale », et ouvrir la partition par l’isncription suivante : « Cette symphonie, composée à la gloire de Dieu, est dédiée au Boston Symphony Orchestra à l’occasion du cinquantenaire de son existence. »

La Symphonie, pour chœur et orchestre, est en trois parties dont les durées vont croissant. Les textes des psaumes, en langue latine, sont respectivement les versets 2, 3, et 4 du Psaume 150 pour la troisième. La partition fut publiée par les Editions russes de musique en 1932, et rééditée chez Boosey & Hawkes en 1948.

(Guide de la musique sacrée, Fayard, 1992)