Trois petites liturgies de la Présence Divine 1943-1944

Pour douze voix sorpanos, piano et orchestre

35'

 

Ce oui qui chante comme un écho de lumière,
Mélodie rouge et mauve en louange du Père,
D’un baiser votre main dépasse le tableau,
Paysage divin, renverse-toi dans l’eau.

[...]

Dans le mouvement d’Arcturus, présent,
Dans l’arc-en-ciel d’une aile après l’autre
(Écharpe aveugle autour de Saturne),
Dans la race cachée de mes cellules, présent
Dans le sang qui répare ses rives,
Dans vos Saints par la grâce, présent,
(Interprétations de votre Verbe,
Pierres précieuses au mur de la Fraîcheur.)
Posez-vous, comme un sceau, sur mon cœur...

(extrait du texte)