Trois choeurs basques a capella 1984

Durée : 20'

Pour choeur mixte et soprano solo

 

Cette œuvre témoigne de l’attachement du compositeur à sa terre natale. Le discours musical des Chœurs est traversé par des mots et des phrases en langue basque, texte qui par son articulation et sa phonétique, se prête, de façon exemplaire, à son alliage avec la musique. Elle garde par ses origines, un côté mystérieux qui nous la rend attirante. De surcroît, elle est la langue maternelle d’Ibarrondo.

 Quelques traductions des mots basques utilisés en révèlent l’atmosphère :

Odol (sang), Nere herria (mon peuple), ego bila dabilen aizea (le vent qui cherche des ailes), Ilargia dantzan (la lune en train de danser), otza (froid),  Nun adi (où es-tu ?)…