Tombeau de Gesualdo 1995

12 voix + haute-contre

Trois Poèmes (1994)

Créé par MUSICATREIZE les 12 et 13 Janvier 1995 à la Maison de la Culture d’Amiens.

 

J’entretiens un rapport très fort, direct, d’inspiration et de création avec la musique prébaroque, essentiellement celle de Monteverdi et de Gesualdo. Cette relation, au départ tout à fait intuitive, a des conséquences directes sur des éléments constitutifs de mon langage musical. Brièvement, disons qu’il s’agit d’un lien à l’harmonie expressive, et dans le cas de Gesualdo, à ce glissement harmonique du désir dont l’impact de forme me semble très proche de notre aujourd’hui. Ce Tombeau est écrit à partir de textes du poète Jacques Roubaud, extraits de son recueil Quelque chose noir, chant de l’amour, du deuil, et de l’espoir.

Je tiens pour nécessaire que la musique soit considérée comme la langue de l’irrationnel, de l’inconscient, du merveilleux, qu’elle constitue la grande description passionnelle, qu’elle soit la fondatrice d’un drame actuel. Les désarrois de l’art conceptuel me laissent espérer que cette conviction trouve un écho point trop tardif.

 

Denis Levaillant