To gather paradise

interprété par le Choeur Contemporain

pour chœur mixte, sur des poèmes d'Emily Dickinson

 

Depuis ma rencontre avec Emily Dickinson, jeune poétesse américaine du XIXe siècle, j’attendais l’opportunité de mettre sa poésie en musique. Le chœur Accentus et Laurence Equilbey m’ont donné l’occasion de réaliser ce désir.

Dépouillée, elliptique, l’écriture d’Emily Dickinson est essentiellement sonore. Étonnamment moderne, elle a une extraordinaire force de suggestion.

« Postée à la frontière de la vie et de la mort », comme l’énonce un de ses critiques, la poésie est pour elle le moyen d’appréhender ce qui nous dépasse. Par la sélection que j’ai faite de ses innombrables poèmes, j’ai tenté de retracer son itinéraire, de la solitude à l’intensité de la vie, de la mort qu’elle n’a jamais crainte (The Death, I never feared) à l’éternité « si proche » (So near). Sa seule occupation en cette vie : « Cueillir le Paradis » (To Gather Paradise).

 

 

Edith Canat de Chizy