Philippe Leroux

Philippe Leroux est né le 24 septembre 1959 à Boulogne (France).

En 1978, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes d'Ivo Malec, Claude Ballif et Pierre Schaeffer et Guy Reibel où il obtient trois premiers prix.

Il a étudié également avec Olivier Messiaen, Franco Donatoni, Betsy Jolas, Jean-Claude Eloy et Iannis Xenakis. En 1993, il est nommé pensionnaire à la Villa Médicis où il séjourne jusqu'en octobre 1995.

Il est l'auteur d'une quarantaine d'œuvres, pour orchestre symphonique, acousmatiques, vocales, pour dispositifs électroniques, et de musique de chambre.

Celles-ci lui ont été commandées par : le Ministère français de la Culture, Radio-France, La Südwestfunk de Baden Baden, l'IRCAM, Les Percussions de Strasbourg, l'Ensemble Intercontemporain, l'INA-GRM, l'Ensemble Ictus, le Festival Musica, l’Ensemble BIT 20, la Fondation Koussevitsky, l’Ensemble San Francisco contemporary chamber players, ainsi que par d'autres institutions françaises et étrangères.

Ses œuvres sont régulièrement jouées et diffusées en France et à l'étranger : Festival de Donaueschingen, Festival Présences de Radio-France, Festival Agora, Festival Roma-Europa, Festival Nuove Synchronie de Milan, Festival de Bath, Festival Musica , Journées de l'ISCM de Stockholm, Festival de Barcelone, Festival Musiques en Scènes de Lyon, Festival Manca, Festival de Bergen, Festival Tempo de Berkeley, BBC Symphony Orchestra, etc...

Il reçoit en 1994, le prix SACEM "Hervé Dugardin", en 1996 le prix SACEM de "la meilleure création musicale contemporaine de l'année" pour son oeuvre (D')Aller, et en 2003 le prix SACEM des compositeurs, ainsi que le prix André Caplet de l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France. Il a publié de nombreux articles sur la musique contemporaine. Son œuvre Continuo(ns) vient de faire l'objet de l'écriture d'un livre publié aux éditions de L'Harmattan.

Sa discographie comprend actuellement trois disques monographiques ainsi qu'une quinzaine de disques et CD-Rom collectifs.