O Sacrum Convivium 1937

3'

 

Il s’agit d’un motet pour chœur à quatre voix mixtes, composé à Paris en 1937.

Ce petit offertoire est la seule pièce liturgique publiée de Messiaen, qui l’écrivit à la demande de l’abbé Brun. Dédié au saint Sacrement, essentiellement harmonique, dans la tonalité de l’Amour mystique, fa dièse majeur, il se présente comme une douce et lente méditation en homophonie, dont le déroulement bénéficie de la souplesse des valeurs ajoutées. Forme à milieu avec reprise et coda vocalisée sur « Alleluia ». Cette pièce est fréquemment chantée par un soprano solo accompagné à l’orgue, mais Messiaen préfère évidemment de loin la rédaction originale, largement répandue surtout en Angleterre et en Allemagne, où elle a été fréquemment enregistrée.

Guide de la Musique sacrée et chorale profane - Ed. Fayard