Messe en mi bémol

La Messe en mi bémol pour chœur mixte et orgue de Leos Janacek, fut découverte par l’un de ses élèves, quinze ans après sa mort. Inachevée, l’œuvre, date d’une époque où Janacek n’écrivait plus depuis longtemps de musique religieuse latine ; cependant il répétait à ses élèves : « Ecrivez latin, mais pensez tchèque ! » C’est ce qu’il fit, dans cette œuvre fragmentaire, peut-être destinée à servir d’exemple à ses élèves en composition, où l’écriture vocale s’avère proche de celle des grands chœurs d’hommes de la même époque.