Lucien Guerinel

Compositeur français né le 16 août 1930 à Grasse. Il apprend la musique par des approches privées et personnelles à côté d’études universitaires à Marseille.

Il étudie l’harmonie avec l’organiste Marcel Prévot puis avec le chef d’orchestre André Jouve ; il reçoit ensuite les conseils du compositeur Louis Saguer. Il se lie d’amitié avec l’un comme avec l’autre. Après sept années à Paris (1954-61), il vit à Marseille depuis 1962.

L’esthétique étant plus une question intime qu’un ordre social, il s’ouvre à tout ce que le XXème siècle émet de trajectoires puissantes ou discrètes et tente de tirer le fil de sa propre interrogation sans pouvoir adhérer aux mouvements affirmés et reconnus.

Second prix du Concours de composition pour quatuor à cordes de la Fondation Philip Morris à Paris en 1983, pour Strophe 21, il est finaliste des concours de composition “ Rendez-vous international du piano en Creuse ” en 1990 pour Chants-Espaces et, en 1994, pour Songe, Mouvement.

En 1989, Lucien Guérinel est élu à l’Académie de Marseille.

Il reçoit pour son soixante-dixième anniversaire la médaille de la ville d’Aix en Provence.

Son catalogue d’environ cent œuvres, comporte des pièces instrumentales (piano, clavecin, orgue, vibraphone, violon, alto, violoncelle, flûtes, clarinette, clarinette basse, saxophone, cor), 6 quatuors à cordes (le 4ème avec voix de soprano et mezzo-soprano), ensembles (violoncelles, clarinettes, quintette à vent, trio d’anches, ensembles divers), voix a cappella, voix accompagnées (piano ou divers ensembles), chœur et orchestre, pièces concertantes (orchestre à cordes ou orchestre), un opéra (Le mariage forcé, d’après Molière), une pièce symphonique.

Il reçoit diverses commandes (CNR de Marseille, Groupe de Musique expérimentale de Marseille, Orchestre régional de Cannes, Nouvel Ensemble contemporain de Rouen, Résonance contemporaine, CNIPAL, Trio Besozzi, Musicatreize, Ministère de la Culture, Aix en Musique, Ensemble Philidor…).

Il est également poète (3 recueils publiés) et critique musical (Le Méridional, puis La Provence).