Introïtus

4'

Composé en 1965 après la mort du poète anglais, qui était l’ami du compositeur (Stravinsky avait écrit sur un de ses poèmes son Anthem The dove descending breaks the air ”).

 

L’Introitus, qui reprend des extraits du Requiem catholique, est pour chœur d’hommes et instrumenté pour alto, contrebasse, harpe, piano, timbales voilées et tam-tam. Le chant, sériel, est exposé par les ténors sur fond d’accompagnement instrumental où l’élément percussif prédomine sourdement. Les voix du chœur chantent successivement à l’unis- son, avec des interventions parlando, puis se réunissent vers la fin. Le caractère de cette courte pièce est partagé entre la déploration (vocale) et la marche funèbre (instrumentale), l’esprit en étant accentué par une certaine scansion rythmique. Le sentiment de deuil s’équilibre entre la douleur et la dignité.

 

Texte tiré du Guide de la Musique sacrée et chorale profane - Ed. Fayard