Epithalame

Epithalame est une œuvre écrite pour orchestre vocal à douze parties, commandée par la Radiodiffusion française, composée en 1953 et créée par la chorale Madrigal au festival de Venise, le 16 septembre 1956, sous la direction de Marcel COURAUD. André JOLIVET écrit ce poème et ce texte pour célébrer ses vingt ans de mariage avec Hilda et la dédicace à son épouse.

André JOLIVET, qui fonda en 1936 avec Olivier MESSIAEN et Daniel LESUR le groupe « Jeune France », fut l’unique élève européen d’Edgar VARESE.

Il lui dût la connaissance des techniques de SCHÖNBERG et se déclara tenant de l’atonalité.

L’émancipation du rythme est une caractéristique essentielle de son œuvre. Pour JOLIVET, la musique est un moyen de donner une représentation visionnaire du monde, de la quête existentielle qui s’exprime dans l’éternelle lutte entre l’esprit et la matière.

Epithalame se compose de trois parties :

La première est préliminaire à la célébration que constitue l’œuvre entière.

La deuxième exalte la femme et magnifie l’amour.

La troisième glorifie la couple et la vie.

cette œuvre, extraordinairement dense et inventive, utilise des capacités vocales de façon prodigieuse et donne des couleurs et des timbres d’une richesse exceptionnelle.

JOLIVET déclare lui-même :  «  Pour la célébration du 20ème anniversaire de mon mariage, j’ai mis en musique un poème basé sur des textes sacrés d’origine égyptienne, hindoue, chinoise, hébraïque et grecque, poème qui glorifie l’union de l’homme et de la femme. Pour compenser le manque d’accentuation musicale de la langue française, j’ai fait  usage de nombreuses formations de mots qui imitent des sonorités d’un effet avant tout dynamique. Cette méthode de composition m’a permis d’utiliser symphoniquement la voix humaine et de parvenir de la sorte à des effets presque orchestraux ».