Costin Miereanu

Né à Bucarest en 1943, naturalisé français en 1977. Etudes musicales complètes à l’Académie de Musique de Bucarest (1ers prix d’écriture, analyse, histoire de la musique, esthétique, orchestration, composition).
Prix de la Fondation Européenne de la Culture, Hollande 1967. Cours de musique nouvelle à

Darmstadt (1967-69) avec Stockhausen, Ligeti, Karkoschka.

Chargé de cours puis Assistant à l’Université de Paris VIII (1973-81). Prix Enesco de lab SACEM (1974). Doctorat de 3e cycle en Sémiotique Musicale à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris, 1978). Doctorat d’Etat ès-Lettres et Sciences Humaines (Université de Paris VIII, 1979). Professeur titulaire de Philosophie, Esthétique et Sciences de l’Art à l’Université de Paris I-Sorbonne depuis 1981. Directeur Artistique des Editions Salabert (1981-92) puis Conseiller Artistique et Musical (depuis 1992).

Conférences aux Cours de musique nouvelle de Darmstadt (1982, 1984). Co-directeur Artistique de l’Ensemble 2e2m (1982-85). Directeur du Centre de Recherches en Esthétique des Arts Musicaux, Université de Paris I (depuis 1983). Vice-président de la section Arts du Conseil National des Universités (1989-91).

Président de la Commission de spécialistes section Arts de l’Université de Paris I (depuis 1991). Directeur du Laboratoire « Esthétique des Arts Contemporains », Unité de Recherche Associée au CNRS (depuis 1991). Directeur de l’Institut d’Esthétique et des Sciences et de l’Art (depuis 1992). Prix SACEM de la partition pédagogique (1992).

 

L’intérêt croissant de Costin Miereanu pour un développement de la forme de plus en plus complexes, sillonnées de failles, pièges et embûches, « tapis volants » et labyrinthes aux déroulements parfois imprévisibles. Dans cette optique, toute musique devient dramaturgie musicale, toute composition devient scénographique polyartistique.

IRCAM