Christian Dachez

 Né en 1951, et sensibilisé dès l’enfance par son père, organiste de campagne, il apprend la musique à son contact et éprouve très vite le besoin d’écrire par la découverte de partitions de Bach et du répertoire d’église.

Il effectue des études musicales au CNR de Lille (formation musicale et harmonie) où, dès la première année, il obtient son premier prix de solfège (1972).

Arrivé à Paris, il travaille le trombone avec Raymond Katarzinsky au CNR de Boulogne, l’harmonie au CNR  de Versailles, et signe plusieurs musiques de films, dont « Destin » pour le Festival du film fantastique de Paris (1978).

Il travaille également pour le compte de sociétés de publicité, tant pour le cinéma que la télévision.

Vers la trentaine, il ressent le besoin de parfaire ses études d’écriture et obtient un premier Prix de fugue et de contrepoint, ainsi qu’un premier prix d’analyse dans la classe de Philippe Dulat qui lui fait découvrir des partitions de musique contemporaine (ENM d’Issy les Moulineaux).

Un travail expérimental sur U.P.I.C. (Unité Polyagogique Informatique Ceam) au Centre d’étude automatique de mathématique musicale d’Issy les Moulineaux et l’approche de Xenakis déterminent son orientation définitive.

Freiné par des ennuis de santé, il se remet quelques années plus tard à écrire de façon intense, dans un travail acharné qui ne le quitte plus.

 

Autodidacte, il salue en Ligeti son maître spirituel. Il s’efforce d’inclure plus de raison que de passion à son cheminement intérieur et fonde son œuvre sur une rigueur de construction constante.

Il aime trouver sa substance dans toutes formes d’art, et notamment la peinture et la littérature. Son concerto pour violoncelle Par-delà est un hommage à l’écrivain Michel Tournier.

Privilégiant l’instant, toute œuvre composée devient caduque à son sens. N’importe que l’œuvre nouvelle qui va naître de la mutation des éléments pré-existants de la matière sonore. Il donne toujours une dimension spirituelle à son œuvre.

Professeur de formation musicale et d’analyse à l’ENM de Beauvais, il s’intéresse en tant que créateur à tous les genres musicaux, avec toutefois une prédilection pour la musique vocale.