Bruno Mantovani

Bruno Mantovani est né le 8 octobre 1974. Après des études de piano, de percussion, et de jazz au conservatoire de Perpignan, il entre en 1993 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il remporte les premiers prix d’analyse, d’esthétique, d’orchestration, de composition, et d’histoire de la musique. Il complète sa formation dans cet établissement en troisième cycle (auprès de Guy Reibel), à l’université de Rouen (maîtrise de musicologie), à l’abbaye de Royaumont (session de composition en 1995) et à l’Ircam (cursus de composition et d’informatique musicale en 1998-99).

Il travaille ensuite avec de prestigieux solistes et chefs d’orchestre (citons par exemple Barbara Hendricks, Paul Meyer, Vincent David, Jay Gottlieb, Jean Geoffroy, Péter Eötvös, Manfred Schreier, Laurent Cuniot…). Fidèle à ses interprètes de prédilection, il collabore de façon régulière avec certains ensembles comme TM+ (pour lequel il compose depuis 1997), Alternance, et à partir de 2001, l’Ensemble InterContemporain.

Ses oeuvres font l’objet de commandes de la part de l’état, de Radio France, de l’Orchestre de Paris, de la WDR (radio de Cologne), de l’Ensemble InterContemporain, ainsi que de plusieurs organismes (comme Musique Nouvelle en Liberté ou Musik Der Jahrhunderte) et festivals. Elles sont régulièrement jouées en France et à l’étranger, certaines d’entre elles ayant été primées lors de concours internationaux (le Concerto pour violon et Turbulences ont remporté le premier prix au concours de la ville de Stuttgart en 1999, D’un rêve parti a été sélectionné pour Gaudeamus à Amsterdam en 2001, et Série noire est conseillée aux organismes de diffusion radiophonique par la Tribune des compositeurs de l’Unesco la même année). En outre, Bruno Mantovani a reçu la bourse de composition de l’Académie des Beaux-Arts en 1997, et le prix Hervé Dugardin de la Sacem en 2000.

Il bénéficie de plusieurs résidences : à la “Herrenhaus Edenkoben” entre août et décembre 1999 à l’invitation de Péter Eötvös, au festival Octobre en Normandie pour son édition 2001, et à Bologne, dans le cadre du programme “Villa Médicis hors les murs” de l’AFAA début 2002, où il écrit Le sette chiese, fresque d’une quarantaine de minutes à l’attention de l’Ensemble InterContemporain, qui sera créée au festival Musica de Strasbourg en septembre 2002.

Biographie publiée par le CDMC.